Glober.tv

Blogue

La montagne spirituelle

Publié le Mardi 09 août 2011
 
 

Lorsqu’on arrive dans un nouveau pays, il est important de respecter les traditions locales afin de bien profiter de son voyage. Souvent, il s’agit de faire un peu de lecture avant d’arriver sur place afin de s’assurer de ne pas froisser les traditions ancestrales.

Dans le Territoire du Nord, en Australie, se trouve un monolithe connu sous deux noms : Ayers Rock et Uluru. Le premier étant le nom anglicisé datant de 1873 et le deuxième, le nom traditionnel autochtone. Dès la nomenclature du monolithe, donc, on retrouve des différences culturelles. Depuis 1993, les deux noms désignent officiellement la montagne.

Uluru est sacrée pour les peuples autochtones de la région. Ceci signifie donc pour les touristes qu’il faut porter une attention particulière à notre comportement sur place. Deux règlements sont particulièrement importants à respecter. Premièrement, les locaux demandent aux visiteurs de ne pas gravir Uluru, pour deux raisons : la montée croise le passage spirituel traditionnel du « Temps du Rêve », mais également par mesure de sécurité, car plusieurs sont morts de l’ascension (35 exactement). D’ailleurs le guide pour visiteurs comprend cet avertissement : « the climb is not prohibited, but we prefer that, as a guest on Anangu land, you will choose to respect our law and culture by not climbing. »

Le deuxième règlement est de ne pas prendre en photo Uluru selon certains angles. Ceci est car certains sites sur le monolithe sont de haute importance spirituelle. En particulier, deux endroits, l'un pour les femmes âgées, l'autre pour les hommes les plus initiés, ne doivent pas être photographiés afin que les Anangus n’aient pas connaissance des rituels du sexe opposé.

Le site est toutefois bien accessible pour les touristes! Des sentiers de marche existent tout autour du monolithe, et les sites où la photographie est interdite sont bien identifiés. Et l’ascension de la montagne est fermée en temps de grand vent afin de protéger ceux qui choisiraient tout de même de grimper.

Et surtout, il y a moyen de profiter de ce lieu très spécial d’une façon très nord-américaine! En effet, plusieurs groupes organisés se retrouvent au coucher du soleil au pied de la montagne afin de profiter d’un petit verre de mousseux et de petites bouchées tout en regardant le coucher du soleil! D’ailleurs, le coucher de soleil a un effet impressionnant sur le monolithe, qui change de couleur de façon marquante en une heure à peine.

 

 

Blogueuse : Béatrice B.Poulin

Glober.tv

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Blogue: La montagne spirituelle

Lorsqu’on arrive dans un nouveau pays, il est important de respecter les traditions locales afin de bien profiter de son voyage. Souvent, il s’agit de faire un peu de lecture avant d’arriver sur place afin de s’assurer de ne pas (...)