Glober.tv

Blogue

Un New York différent

Publié le Mardi 29 novembre 2011
 
 

Lorsque l’on pense à New York, on pense souvent à Times Square et ses publicités, aux comédies musicales de Broadway, ou encore à la Statue de la Liberté. Mais saviez-vous que l’on peut visiter un autre New York, si on porte bien attention? En effet, plusieurs bâtiments et lieux mythiques renferment des parcelles d’histoire qui ont forgé la ville telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Vous pouvez suivre ce billet interactivement en cliquant ce lien, qui vous mène vers une carte de la ville situant tous les endroits soulinés en gras dans ce texte.


HISTOIRE

Il s’en est passé des choses, depuis l’établissement, au XVIIe siècle, de La Nouvelle-Amsterdam par une colonie hollandaise. En 1626, Peter Minuit, le directeur de la Compagnie hollandaise des Indes achète Manhattan aux Indiens contre quelques objets d'une valeur estimée à 24 dollars (!). En 1664, les Britanniques ont pris possession de la ville qu’ils rebaptisent New York en l'honneur du Duc d'York, le frère du roi. Le nom Amsterdam est cependant resté, donnant son nom à une l’Avenue Amsterdam et restant gravé sur un bâtiment municipal bâti en 1926.

Peu reste de ce temps, mais quelques exemples de l'architecture coloniale perdurent près du pont de Brooklyn, au sud de Pearl Street, perdus au milieu des gratte-ciel. Le nom de cette rue a pour origine le nom hollandais de « Parelstraat » et est nommé ainsi à cause des nombreuses huitres trouvées dans la rivière à l'époque. Dur à croire aujourd’hui! C’est sur cette rue qu’à élu domicile la première centrale électrique, créée par Thomas Edison en 1882, appelée Pearl Street Station. Le bâtiment du 255, Pearl Street a malheureusement été détruit par un incendie en 1890. Aujourd’hui, c’est plutôt un stationnement qui y est situé…

Après la construction du canal Érié en 1825, l'intérieur de l'État commence à se développer économiquement. Plusieurs vagues d'immigration se succèdent et New York devient la ville plus peuplée du pays. Le 1er janvier 1898, 40 municipalités se joignent à Manhattan et au Bronx et la ville devient la première mégalopole : New York City.

COURSE À LA HAUTEUR

Les gratte-ciels sont maintenant la norme à New York, mais la course au plus haut bâtiment a débuté il y a déjà longtemps…

Certains considèrent le Flatiron Building, dont la construction a été terminée en 1902, comme le premier gratte-ciel de New York. Le bâtiment compte 22 étages et est reconnu par sa forme particulière : puisqu’il est coincé au croisement de trois rues (23e rue, 5th Avenue et Broadway), il a une forme rappelant un fer à repasser (flatiron). Certains prétendent que la forme du bâtiment crée des courants d'air (flatiron breezes) qui font voler les jupes des filles qui marchent sur la 23e rue. À vous de voir si c’est vrai…! 

Le Woolworth Building, situé au 233, Broadway, a été le plus haut bâtiment du monde de 1913 à 1930, du haut de ses 57 étages. Le bâtiment est listé comme monument historique depuis 1966. L’architecte qui l’a conçu, Cass Gilbert, a également dessiné le Thurgood Marshall United State Courthouse, un gratte-ciel de 180 mètres de hauteur construit de 1933 à 1936 qui abrite un tribunal. 

Le Chrysler Building, haut de 77 étages, a été terminé en 1930 et est devenu le bâtiment le plus haut de New York. Il est situé entre la 42ème rue et Lexington Avenue. Comme son nom l’indique, il a été construit pour le concessionnaire automobile Chrysler.

L’Empire State Building, situé entre la 35ème rue et la 5th Avenue et inauguré en 1931, mesure plus de 400 mètres de hauteur et est aujourd’hui le plus haut bâtiment à Manhattan (titre qu’il a retrouvé suite à l’attentat du 11 septembre 2011 et la destruction des Twin Towers). Au haut, un observatoire permet d’avoir l’une des plus belles vues de la ville (bien que certains disent que la vue est plus belle (et l’attente moins longue!) au Top of the Rock, au Rockefeller Center). 

FIFTH AVENUE, WALL STREET ET BROADWAY

Trois rues connues de tous ceux qui visitent New York, mais saviez-vous que certains secrets historiques s’y trouvent toujours?

L’importance de la 5th Avenue serait liée en partie à l’arrivée, en 1862, de Caroline Schermerhorn Astor, une socialite New Yorkaise, au coin sud-ouest de la 34e rue. Sa maison fut la scène de plusieurs grandes réceptions. En 1893, les Astor détruisent leur manoir afin de construire l'Astoria Hotel, qui fusionna ensuite avec un hôtel voisin pour former le Waldorf-Astoria original (à ne pas confondre avec l’hôtel du même nom, encore ouvert aujourd'hui, qui n’est pas situé au même endroit) signifia les débuts de l’axe commercial de 5th Avenue. Puis, en 1929, le bâtiment fut détruit et remplacé par l'Empire State Building.

Il existe deux raisons pour la nomenclature de Wall Street. Le nom « Wall Street » vient originalement de « Waal Straat », ou rue des Wallons, car un important groupe de colons Wallons ont participé à la création de la Nouvelle-Amsterdam et étymologiquement, en néerlandais, un Wallon se dit « Waal ». Puis, lors d’affrontements entre les Hollandais et les Indiens, en 1653, un mur (wall) protecteur fut construit sur ce qui correspond aujourd'hui à Wall Street. Le nom fut donc repris. 

En 1811, le Common Council décida de doter la ville d’un plan en damier. Seul Broadway, un ancien sentier indien qui rejoignait la banlieue de Yonkers, fait exception à la règle, car la rue traverse la ville en diagonale.

Blogueuse : Béatrice B.Poulin

Glober.tv

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Blogue: Un New York différent

Lorsque l’on pense à New York, on pense souvent à Times Square et ses publicités, aux comédies musicales de Broadway, ou encore à la Statue de la Liberté. Mais saviez-vous que l’on peut visiter un autre New York, si on porte bien (...)