Glober.tv

Blogue

Escapade nocturne à Londres

Publié le Mardi 05 février 2013
 
 

Le jour, ce sont les costards-cravates, les talons hauts au rythme effréné et les touristes à la caméra toujours plus imposante. Business as usual, quoi. Mais à Londres, une fois la nuit tombée, c’est un autre monde qui se dévoile. Les visiteurs et gens d’affaires font place aux fêtards en quête d’un pub ou d’un club à la mode – mais aussi, de simples curieux souhaitant s’imprégner de l’ambiance unique et étonnamment romantique.

Osez errer dans les dédales londoniens, et laissez-vous emporter au détour des rues illuminées de Covent Garden,  ou encore par le panorama incroyable qu’offrent les ponts qui enjambent la Tamise. Voyez de loin le Tower Bridge, St. Paul’s Cathedral, Big Ben ou le London Eye - la vue impressionne à tous coups, même pour les plus habitués. Même son de cloche du côté de Trafalgar Square ou de Picaddilly Circus, le mini Time Square : l’action de manque pas. Amuseurs publics, fontaines colorées, et musique écossaise sont au rendez-vous, au plus grand plaisir des touristes, et des pickpockets!

En quête d’une idée sortie économique? Optez pour une balade dans le populaire bus à impériale #15 – assoyez-vous au deuxième étage, et voyez Londres se métamorphoser devant vos yeux, avec une perspective que l’on ne retrouve nulle part ailleurs que dans ce bus. Plaisir garanti!

Comme Samuel Johnson a déjà dit, "Quand un homme s'ennuie à Londres, c'est que la vie elle-même l'ennuie. Parce que l'on trouve à Londres ce que la vie offre de mieux". Force est de constater que, même plus de deux cents ans plus tard, il avait bien raison...

Voyez notre vidéo sur le même sujet : http://glober.tv/fr_CA/videos/nightlife/escapade-nocturne-a-londres/386/

Blogueuse : Marie-Eve Vallières

Glober.tv

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Blogue: Escapade nocturne à Londres

Le jour, ce sont les costards-cravates, les talons hauts au rythme effréné et les touristes à la caméra toujours plus imposante. Business as usual, quoi. Mais à Londres, une fois la nuit tombée, c’est un autre monde qui se (...)