Glober.tv

Blogue

Atmosphère d'Amsterdam

Publié le Mardi 12 novembre 2013
 
 

Bienvenue à Amsterdam! Capitale des bicyclettes, des canaux, des façades en escalier… et aussi de la prostitution et du cannabis. Un étrange mélange de beauté, d’originalité et d’esprit alternatif qui, ensemble, forment un tout absolument unique au monde.

La ville célébrait récemment le 400e anniversaire de ses canaux, et s’est offert une cure de jouvence pour l’occasion. Exit les quartiers mal famés et les bâtiments en mauvais état; la capitale hollandaise est maintenant resplendissante. Amsterdam, c’est maintenant 51 musées, 600,000 vélos, 13 millions de visiteurs, 1281 ponts, 165 canaux, et bien plus encore.

On note aussi dans cette ville à l’esprit résolument libertin une certaine passion pour la musique, quel que soit son genre. La ville regorge de boutiques de vinyles rares et de disquaires passionnés comme il ne s’en fait plus! Des légendaires raves électro aux bars hard rock – qui ne ressemblent d’ailleurs en rien à la célèbre chaîne – en passant par les cafés historiques, entièrement recouverts de bois et qui diffusent le même album en boucle depuis quelques décennies… pas de doute, Amsterdam, c’est une ville de musique.

Suffit de jeter un œil aux grandes avenues pour comprendre. Peu importe la saison, on y trouve des troubadours, des violonistes, des contrebassistes et même des rappeurs se donner en spectacle le temps de deux, trois heures, que ce soit par plus plaisir ou pour accumuler quelques pièces de monnaie.

Comme quoi une escapade à Amsterdam, ça passe surtout par son atmosphère de rue, et les trésors que l’on y décèle.

Voyez notre vidéo sur le même sujet : http://glober.tv/fr_CA/videos/musique/amsterdam-en-trois-temps/446/

Blogueuse : Marie-Eve Vallières

Glober.tv

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Blogue: Atmosphère d'Amsterdam

Bienvenue à Amsterdam! Capitale des bicyclettes, des canaux, des façades en escalier… et aussi de la prostitution et du cannabis. Un étrange mélange de beauté, d’originalité et d’esprit alternatif qui, ensemble, forment un tout (...)